Comité éditorial

Le comité éditorial est composé de (par ordre alphabétique) :

Photo - Jean-Michel Abrassard

Jean-Michel Abrassart

Jean-Michel Abrassart est docteur en psychologie. Sa thèse de doctorat soutenue en 2016 à l’Université Catholique de Louvain s’intitule ‘Le modèle sociopsychologique du phénomène OVNI : un cadre conceptuel interprétatif en sciences humaines’. Il est le créateur du podcast « Scepticisme scientifique », un podcast qui existe depuis 2009. Il est le scénariste d’une bande dessinée pour enfants: « Zack & Zoé, zététiciens en herbe » et aussi l’auteur des livres « 60 questions étonnantes sur le paranormal et les réponses qu’y apporte la science » (Editions Mardaga, 2016) et « Pour en finir avec le paranormal » (Éditions Jourdan, 2018).

Site internet: https://www.scepticisme-scientifique.com/

Photo - Mathias Bonal

Mathias Bonal « J’ai la conviction que ce projet de revue scientifique avec revue par les pairs va constituer un progrès pour le scepticisme contemporain, tant pour les personnes qui s’en réclament que pour le grand public qui s’y intéresse de près ou de loin. Cela ajoutera une nouvelle corde à l’arc des contenus proposés par les créateurices de la sphère sceptique, ainsi qu’une amélioration de leur visibilité auprès de la sphère académique. »

Mathias Bonal est doctorant en microbiologie à l’Université Libre de Bruxelles au laboratoire d’Écologie des Systèmes Aquatiques. Titulaire d’un master en océanographie, spécialité « biologie et écologie marines », il est également contributeur pour le site de vulgarisation en microbiologie MicroBites (ou Micro-Crocs en français) ainsi que sur Wikipédia où il fait principalement de la traduction et de l’étoffement d’articles divers liés à la microbiologie, la génétique et la biologie évolutive.

Profil ORCID : https://orcid.org/0000-0002-2077-3049

Photo - Renaud Evrard

Renaud Evrard « Il était grand temps que le scepticisme francophone se dote d’une revue scientifique pour investiguer et débattre des recherches sur les anomalies et l’esprit critique, en leur consacrant la même considération que pour d’autres objets scientifiques. »

Renaud Evrard est psychologue clinicien, maître de conférences habilité à diriger des recherches en psychologie à l’Université de Lorraine (Nancy). Il est membre du laboratoire Interpsy (EA 4432). Ses recherches portent principalement sur la clinique différentielle des expériences exceptionnelles et l’anthropologie clinique des dispositifs non-conventionnels en santé mentale. Il s’intéresse également à l’histoire de la psychologie hétérodoxe.

Il a publié une soixantaine d’articles scientifiques et une dizaine d’ouvrages, seul ou en collectif, dont Folie et paranormal (2014, Presses universitaires de Rennes) et Vers une sociologie anomalistique (2019, Presses universitaires de Nancy, codirigé par E. Ouellet). Il a été directeur de l’Institut métapsychique international et président de la Parapsychological Association, et a co-fondé en 2009 le Centre d’information, de recherche et de consultation sur les expériences exceptionnelles (CIRCEE).

Site internet https://renaudevrard.wordpress.com/

Goulven G. Laruelle « Je suis convaincu que la création d’une revue à comité de lecture en français contribuera à renforcer les liens entre la recherche réalisée dans les domaines impliquant l’esprit critique et le reste de la communauté sceptique allant du vulgarisateur chevronné au consommateur de contenu ponctuel. »

Goulven G. Laruelle est chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS à l’Université Libre de Bruxelles et membre de l’unité de recherche BGeoSys. Biologiste marin de formation, il obtient en 2009 un doctorat en géosciences à l’Université d’Utrecht (Pays-Bas) et se spécialise dans la quantification et la modélisation des échanges de gaz à effet de serre entre l’atmosphère et les différents écosystèmes situés à l’interface entre continents et océans ainsi qu’aux transferts de carbone et de nutriments à travers ces écosystèmes.

Il a mené ou contribué à une quarantaine de publications scientifiques dans des revues incluant ‘Nature’, ‘Nature Communications’, ‘Global Change Biology’ ou ‘Earth System Science Data’ et contribue à divers programmes de recherche internationaux tels que le Global Carbon Project ou RECCAP2. Il est aussi éditeur académique pour la revue Plos ONE et est identifié comme expert auprès de la presse par son université sur les thématiques liées au rôle des océans et des systèmes aquatiques dans le cycle des gaz à effets de serre.

Profil google scholar: https://scholar.google.com/citations?hl=en&user=CdHtWf4AAAAJ